Made in France | Mode responsable

Le premier jeans cultivé et fabriqué en France – A la rencontre de Davy DAO

19 avril 2018
Le premier jeans made in France en lin. A la rencontre de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éco responsable

On en rêvait, DAO l’a fait : créer le tout premier jeans cultivé et fabriqué en France !! Cela fait un mois que ce jeans fait le buzz avec une campagne de financement participatif qui affole tous les compteurs 😀

Je vous avais présenté rapidement cette superbe innovation écologique 100% française dans mon article sur le lin. Je suis heureuse de vous en dire plus aujourd’hui sur cette belle aventure du made in France en accueillant sur le blog le fondateur de la marque, Davy Dao.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éco responsable

Davy Dao, un entrepreneur responsable

Qui es tu ? Quel est ton parcours ?

Je m’appelle Davy Dao (Davy, c’est mon prénom), je suis le créateur et l’artisan derrière la marque DAO.

Je suis né dans une fratrie de 8 enfants. Nous ne croulions pas sous l’or, alors lorsque mes parents achetaient des vêtements c’était en priorité pour mes grands frères. Je récupérais (comme dans beaucoup de familles) les vêtements de mes grands frères pas forcément dans un bon état. À l’âge de 11/12 ans, j’ai commencé à rapiécer mes vêtements sur la machine à coudre de ma mère. Surtout par nécessité, pour éviter le ridicule en classe, pour paraître « cool ». À 16 ans j’ai vendu ma première « création » pour 160 €.

Puis à 18 ans, suite à des problèmes familiaux, je m’installe à Nancy. Bac en poche, je décide de travailler en tant que vendeur pour une grande enseigne américaine de jeans (3 ans), puis pour une autre marque néerlandaise toujours dans le jeans (3 ans). C’est à 24 ans que je quitte tout pour me permettre de réaliser mon rêve : créer une marque de jeans. Je savais conseiller des clients mais à l’époque je n’avais jamais fabriqué de jeans de A à Z. Je ne faisais que des personnalisations. C’est à cette époque que j’apprends à réaliser des patrons, à couper et à coudre un pantalon sur mon propre matériel.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog green mode éco responsable

Quel a été ton cheminement personnel vers la mode éco-responsable ?

Lorsque j’ai ouvert mon entreprise entre 2011 et 2012, j’ai voulu voir ce qui se passait vraiment derrière les jeans que nous portons. J’étais également en quête de savoir qui j’étais. Je suis donc parti au Viêt-Nam, pour savoir d’où venaient mes parents et connaître leur histoire. J’y ai découvert un autre pan de ma famille mais également les coulisses de l’industrie du denim. J’ai développé une petite collection là-bas et me suis rendu compte que ce n’était pas ce que je voulais.

Être entrepreneur c’est être responsable de ses choix et je ne voulais pas répéter ce qui se passe actuellement dans l’industrie : savoir choisir « le moins pire ».

Ce que je veux dire par là, c’est que certaines personnes, à 10 000 km de la France, font des choses que nous ne nous autoriserions pas à faire dans l’Hexagone. J’ai vu des étangs bleus à cause du rejet des eaux usées des délavages de jeans… Ou encore des enfants de l’âge de ma nièce travailler pieds nus sur des machines 10 à 12h par jour sans climatisation, avec des vêtements posées à même le sol. Alors, clairement, non, ce n’était pas pour moi.

Avec mon discours, je ne veux stigmatiser personne, simplement dire que cela existe véritablement chez les sous-traitants des grands groupes. Je dirais que dans 50 % des cas cela se passe « bien », dans la seconde moitié, c’est un peu plus aléatoire.

J’essaye simplement avec mes moyens de « faire autrement » et je répondrais à ta question de manière assez franche : je me sens d’abord responsable de mes actes. DAO y est arrivé parce que j’aime les choses qui font sens et qui m’amènent à être plus en phase avec moi-même et les valeurs que je porte.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode responsable

Les jeans made in France DAO

Pourquoi le jeans ?

J’aime la matière, j’aime la couleur, le touché, la qualité. Je te répondrais pourquoi cultiver ton jardin ? Certainement parce que tu adores ça et que tu trouves cela épanouissant. Pour moi c’est la même chose, c’est une matière qui me parle. Difficile à travailler, qui demande une certaine technique, un savoir-faire et une exigence matérielle.

À la base, je suis tombé amoureux d’un jeans selvedge lorsque j’avais 15 ans (à l’époque je ne savais pas ce que c’était). Mais j’ai appris et j’ai découvert un univers auquel j’adhère. Je suis impressionné par la longévité du jeans et la capacité de l’industrie de pouvoir renouveler cette toile bleue malgré les modes et les époques. C’est aussi un état d’esprit qui me correspond un peu plus, dans la mode c’est un milieu à part avec ses propres spécificités.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blogueuse mode éthique

Peux-tu nous parler de la création de ton atelier de confection de jeans en 2014 et nous présenter le concept de ta marque ?

En fait, mon atelier remonte à 2012 lorsque j’ai installé 3 machines dans mon appartement de 21 m² à Nancy. J’apprenais encore à faire mes jeans et un client m’a suggéré d’ouvrir ma propre boutique. C’est ce que j’ai fait en 2014 en ouvrant au 5 rue Saint Nicolas (toujours à Nancy).

Je suis aujourd’hui dans un espace de 88 m² où cohabitent, machines, rouleaux de tissus, produits finis et des clients curieux de savoir ce que nous faisons. Dans mon atelier-boutique, nous fabriquons des produits que nous vendons sur place (le « Type5 » notre jeans 5 poches). Des produits disponibles en stock mais également à la personnalisation.

Ce service que nous avons nommé « DAO Atelier » permet à nos clients de choisir tissu, couleur de fil, coupe, doublure de poche, broderie, taille, longueur ou toutes autres demandes. J’ai développé ce service à la base pour des clients qui ne trouvaient pas de jeans dans le commerce classique. Puis est arrivé un autre type de clients qui eux, voulaient des produits plus exclusifs, simplement pour se faire plaisir.

Quelles valeurs souhaites-tu porter ?

Etant autodidacte, j’aime partager avec ma petite équipe et mes clients. Encore une fois, les valeurs que je porte c’est de vouloir donner du sens à ce que nous faisons au quotidien. Voir le fruit de notre travail et savoir pour qui nous travaillons. J’aime transmettre et apprendre des personnes qui m’entourent.

On travaille dans une bonne ambiance « cool et studieuse », on n’est pas tout à fait une start-up, pas tout à fait un atelier traditionnel, on est entre les deux. Les valeurs seraient donc le partage, la transmission, la transparence, la vérité et le travail bien fait.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blogueuse mode éco responsable

Le premier jeans en lin

Tu viens de lancer le premier jeans cultivé et fabriqué en France, peux tu nous dire quelques mots sur cette innovation ?

Effectivement, nous avons lancé le « 1er jeans cultivé et fabriqué en France » : c’est un jeans tissé avec du lin qui vient du Nord de la France (plus largement de Caen à Amsterdam). Sa particularité c’est que pour la première fois une marque a réussi à y insérer de l’élasthanne.

Au touché et à la couleur c’est un jeans « normal », mais ce sont les qualités naturellement écologiques du lin qui font toute la différence. Je pense que tes lecteurs le savent, la France avec 60% de la production mondiale de lin est le premier producteur au monde. Contrairement au coton, le lin n’a pas besoin d’être irrigué pour pousser, c’est un gros plus. (Notez que pour 1 kg de coton cultivé, en fonction de la provenance, il consomme entre 5 000 et 10 000 l d’eau)

10 bonnes raisons de porter des vêtements en lin

 

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blogueuse green mode éco responsable

Ta campagne de financement participatif cartonne (300% de l’objectif atteint en une semaine seulement et au moment où j’écris ces lignes plus de 50 000 € récoltés !!), l’objectif de 500% n’est plus très loin. Qu’est-ce cela signifiera pour vous ?

Très sincèrement, on s’attendait à avoir des précommandes, mais pas autant ! Nous avons été un peu pris au dépourvu. Pour autant, nous essayons de garder la tête froide car ici on parle d’argent, mais derrière cet argent il y a de vrais clients avec de réelles attentes. Ce que nous allons faire, c’est ce que nous essayons de faire au quotidien : avoir un service et des produits impeccables et être disponibles en cas de besoin.

Cela signifie également que nous allons pouvoir embaucher, agrandir la petite équipe (nous sommes 3 actuellement). Et peut-être (par la suite) aborder des projets encore un peu plus ambitieux… Même si là nous avons déjà mis notre propre barre très haute 🙂

Enfin, personnellement, c’est un peu un rêve de gosse qui se réalise. J’avais l’envie, j’y ai cru et maintenant tout cela reste à faire, avec des moyens que je n’aurais jamais imaginé avoir jusqu’à aujourd’hui.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle,blogueuse mode responsable

Et pour la filière textile française… Le lendemain du lancement de ta campagne nous avons appris le placement en redressement judiciaire de l’un de tes partenaires, Valrupt Industries. Penses tu que le succès de ta campagne permettrait de le « sauver » ?

C’est un coup dur, nous n’étions pas au courant. Cela ne devait pas sortir dans la presse et nos deux actualités se sont télescopées. En toute franchise et en toute transparence, nous sommes en contact permanent avec Valrupt. Pour l’instant tout se passe « comme prévu » et des repreneurs sont déjà sur les rangs.

C’est plus difficile pour eux que pour nous, Valrupt Industries c’est tout de même 130 personnes et une société qui a plus d’un siècle d’existence. Chez DAO, nous sommes encore des artisans et dire à « notre niveau » que nous allons les sauver c’est difficile. Tout ce que nous pouvons faire c’est leur passer la plus grosse commande possible.

Avec l’émergence d’autres acteurs dans le jeans (et autres) qui sourcent leur tissus en France, je pense qu’il est possible d’éviter une fin difficile. Tu parlais d’engouement tout à l’heure en citant nos chiffres de vente, cela prouve bien que les consommateurs sont conscients de ce qui se passe et qu’ils nous soutiennent (en partie) pour éviter cela. En tant qu’artisan nous ne pouvons pas grand chose, mais avec plus de 350 contributeurs  (à l’heure où j’écris ces lignes) c’est une autre affaire.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éco responsable

Au-delà du jeans DenimLin…

Comment envisages-tu le développement de ta marque DAO ?

D’abord, nous allons livrer tous les clients qui ont contribué ou qui contribueront à notre financement participatif. C’est très important – nous sommes vraiment là-dessus en ce moment – nous voulons instaurer une vraie relation de confiance entre nous et les personnes qui nous soutiennent.

Pour la suite, ce que je peux dire c’est que nous allons étoffer la gamme à la fois pour l’homme mais également pour la femme. Pour les projets futurs, nous avons plusieurs perspectives de développement que nous sommes en train d’étudier avec ma petite équipe.

Enfin, je ne sais pas où va nous mener ce financement, mais nous allons structurer l’entreprise de telle sorte à pouvoir répondre à de nouveaux défis et de potentiels nouveaux clients.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éthique

Continueras-tu à proposer des jeans en coton ?

Oui, clairement. DenimLin est une alternative au coton, il faut du temps pour qu’une innovation s’installe durablement. Pour l’instant, nos clients nous donnent raison mais je regarde plus loin et les autres possibilités que peut encore apporter le coton.

J’aimerais beaucoup que DenimLin devienne un pilier de ma Maison mais ce n’est pas moi qui décide. Nous allons continuer à faire de la recherche pour trouver d’autres alternatives, pousser DenimLin et voir ce que nous proposent encore le coton et ses déclinaisons.

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éco responsable

Quelle est ta vision de la mode de Demain ?

Whoaa, c’est une question assez vaste ! Je me contenterai de répondre pour mon secteur d’activité : le jeans et le denim. La mode connaît un renouvellement en profondeur. En ce qui nous concerne, le marché du denim est en pleine mutation : on voit bien deux types de clients. Le premier souhaite un jeans plus éthique et responsable, le second souhaite un jeans travaillé et très mode. Il y a une chose que souhaitent ces deux types de clients : ils veulent tous deux un produit qualitatif, beau et bien coupé. Je pense que les deux vont converger pour ne faire plus qu’un.

Autrefois, les consommateurs voyaient la mode éthique comme une mode en marge, parce qu’il faut l’avouer, elle ne donnait pas trop envie. Le made in France a apporté sa dose de nouveauté via internet et grâce à une perception nouvelle du « fabriqué français ». Naturellement, je pense que nous allons vers une mode plus éthique, responsable, plus proche des consommateurs, connectée (via internet) et peut-être, je l’espère, plus « humaine ».

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blogueuse mode éco responsable

Une belle histoire du made in France

Un grand merci à Davy Dao pour cet échange passionnant ♡

Dernière ligne droite pour contribuer au financement participatif sur Ulule !! Plus qu’une semaine pour bénéficier du tarif de lancement des jeans DenimLin (jusqu’au 24 avril minuit) … Mais vu leur succès, l’une des bonnes nouvelles c’est qu’ils seront disponibles en stock toute l’année chez DAO 🙂

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blogueuse mode éthique

Davy Dao fait partie de mes belles rencontres du Salon MIF expo en novembre dernier. Je me souvenais parfaitement de notre échange et de ses quelques mots discrets à propos de l’innovation sur laquelle il était en train de travailler… Lorsque j’ai eu le plaisir de recevoir il y a quelques semaines un message de sa part pour me présenter son jeans DenimLin. J’étais vraiment ravie de voir l’évolution et l’aboutissement de son projet, et tellement enthousiaste !!

Ce sont ces belles histoires du made in France que j’aime vous conter. De beaux produits de qualité, mais surtout des hommes et des femmes qui œuvrent avec sens. Je suis très touchée par le parcours de Davy Dao, sa volonté, son engagement, sa réussite… Mais aussi sa confiance. Je suis heureuse de participer un peu à sa belle aventure ♥ J’ai hâte de découvrir le jeans DenimLin « en vrai » et de pouvoir vous le montrer encore un peu plus ! 😉

Et vous, ferez-vous partie des premier.es à porter l’innovation DenimLin ?

Cet article vous plait ? Épinglez-le sur Pinterest ♡

Le premier jeans made in France en lin. Interview de Davy DAO. Mademoiselle Coccinelle, blog mode éco responsable

Retrouvez DAO sur leur siteFacebookInstagram

Crédit photo Paolo Nardiello pour DAO

  1. Bonjour, merci pour cette découverte.
    Je me suis lancée moi aussi tout récemment dans la mode éthique en proposant des sacs à main ethnique faits-main et issus du commerce équitable par les artisans du monde entier. N’hésitez pas à aller faire un tout sur notre site pour en savoir plus : https://sac-ethnique.fr
    Merci,
    A bientôt,
    Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :